Les sites de comment-faire

Cherchez-vous des vidéos ou des tutoriels en ligne sur comment recoudre un bouton d’une chemise ou comment prendre soin d’un cactus? Pourquoi pas trouver des ressources en français? De cette façon, vous apprenez à faire ce que vous voulez et, en même temps, vous améliorez votre français et vous êtes exposé à un vocabulaire divers. C’est 2 en 1!

Il y a plusieurs sites que j’ai trouvés qui peuvent vous aider avec vos projets :

www.pratiks.com – des vidéos

www.commentfaiton.com – des « étapes de réalisation » écrites

www.apprendrefacile.com – des vidéos

fr.wikihow.com – des descriptions écrites, étape par étape

La journée des Patriotes

drapeau_des_patriotes_avec_patriote
Le drapeau des Patriotes

La journée des Patriotes existe depuis 2003 au Québec. C’est un jour férié qui tombe sur le lundi avant le 25 mai. Il a été créé afin de se souvenir des Patriotes qui se sont battus pour un gouvernement plus démocratique au Bas-Canada (une grande partie de la terre peuplée du Québec aujourd’hui). Cette lutte des Patriotes, aussi appelée les rébellions de 1837-38, reste dans la mémoire collective comme une revendication pour les droits du peuple canadien-français.

J’ai fait un petit résumé de cet évènement historique. La source de cette information est : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rébellion_des_Patriotes.

Avant les rébellions

En 1837, le Bas-Canada était une colonie contrôlée par les Britanniques (depuis la conquête en 1759). Il avait une assemblée législative élue; cependant, le gouverneur colonial de la Grande-Bretagne avait le pouvoir sur l’exécutif. Il pouvait alors arrêter n’importe quelle loi votée, choisir les membres de l’exécutif et même influencer les élections. Cela a causé des tensions au Bas-Canada, qui était majoritairement canadien-français.

L’assemblée, majoritairement des membres du Parti patriote avec Louis-Joseph Papineau à la tête, dépose 92 résolutions exigeant un gouvernement responsable, dans lequel l’exécutif serait choisi par le peuple. Le gouvernement britannique envoie une réponse : les 10 résolutions de Russell, qui refusent catégoriquement les 92 résolutions et proposent même un contrôle britannique du budget de la colonie. Les rébellions commenceraient ensuite pour protester.

Le conflit débute…

Les rébellions étaient en fait de nombreuses batailles, surtout dans la région autour de Montréal et près de la rivière Richelieu. Les deux côtés ont gagné des combats, mais les Britanniques prenaient le dessus. Papineau et d’autres Patriotes se sont enfuis aux États-Unis. Robert Nelson, aussi réfugié aux États-Unis, écrit avec d’autres partisans une déclaration d’indépendance du Bas-Canada. Cette déclaration contient des notions assez progressistes comme les droits pour personnes autochtones, la séparation de l’église et l’état et la liberté de la presse. D’autres batailles se produisent près de la frontière des États-Unis. À la fin, les soldats britanniques repoussent les derniers Patriotes et gagnent la dernière bataille. Des centaines de Patriotes sont pendus ou exilés ensuite.

Et après?

Après les rébellions, le gouverneur britannique Lord Durham décide de réunir le Bas-Canada avec le Haut-Canada (région sud de l’Ontario, peuplé majoritairement par des colons anglais à l’époque). Cela crée le Canada-Uni, aussi appelé la Province du Canada. Cette décision a eu pour objectif de réduire l’autonomie des Canadiens français. Auparavant, ils étaient grandement majoritaires au Bas-Canada; cependant, au Canada-Uni, ils avaient le même poids que les Canadiens anglais, qui avaient une population semblable. Lord Durham voulait essentiellement assimiler les Canadiens français afin de réduire le risque de conflit.

Le Québec a, par la suite, regagné un peu d’autonomie lors de la création du Canada en 1867 et dans la deuxième moitié du 20e siècle. Le débat continue à ce jour concernant la création d’un pays francophone souverain en Amérique du Nord, ce qui rappelle le même désir pendant la lutte des Patriotes.

On voit toujours le drapeau des Patriotes au Québec. Je l’ai déjà vu plusieurs fois dans la région de Montréal et même en Gaspésie. Considérant ceci et le fait que le gouvernement a décidé de commémorer les Patriotes chaque année, c’est évident que cet évènement de l’histoire reste important pour le Québec.

 

Un regard sur : Oscar et la Dame rose (livre et film)

Oscar et la Dame rose est un livre (2002) et un film (2009) de Éric-Emmanuel Schmitt. C’est une histoire touchante d’un jeune garçon atteint d’une maladie grave. Sa vie se passe dans un hôpital et personne ne lui parle de la mort sauf une femme qui porte des vêtements roses. Cette femme aide Oscar a trouvé de la paix et le convainc d’imaginer que chaque jour compte pour une décennie, afin qu’il puisse vivre une vie complète.

Le livre est composé de lettres que Oscar écrit à Dieu, décrivant ses journées à l’hôpital avec tous les personnages divers qui y vivent aussi. Dans le film, la Dame rose est une livreuse de pizza d’apparence sévère. Oscar et la Dame rose deviennent des amis inhabituels.

Mes impressions :

Si vous avez besoin de pleurer, voici un livre/film pour vous. L’histoire est très émouvante et nous apprend à profiter de chaque moment. Je trouve le style de livre (des lettres à Dieu) très original et captivant. Le film est aussi accrocheur avec le contraste des couleurs et les moments surréalistes qui nous entrent dans la tête de Oscar. C’est vraiment une belle histoire qui nous aide à reconnecter avec notre côté spirituel.

Vous pouvez trouver le livre sur Kobo Canada ici (lien affilié) : Oscar et la dame rose

Et sur Amazon ici (lien affilié) : Oscar et la dame rose (Poesie – Theatre t. 6076) (French Edition)

Un regard sur : La grande séduction (film)

La grande séduction (2003) est un film comique du réalisateur québécois Jean-François Pouliot. L’histoire est simple (et vraiment drôle !) : un très petit village sur la côte nord du Québec a besoin de convaincre un médecin d’y habiter, ce qui est une obligation afin qu’une usine s’y installe.

Les villageois essaient n’importe quoi pour séduire le médecin Christopher Lewis : ils font que le médecin trouve de l’argent sur son chemin, que tout ce qu’il aime se trouve autour de lui, etc. Les villageois essaient même de donner l’apparence que la population est le double lorsque les responsables de l’usine viennent visiter.

Je recommande fortement La grande séduction. Je l’ai trouvé original et plein d’humour. On se sent un peu plus fier de l’humanité lorsque l’on voit tous le villageois travaillant ensemble afin d’aider tout le village.

Trouvez le film sur iTunes ici (lien affilié) : La grande séduction – Jean-François Pouliot 

 

Activité pédagogique : Les phases de la lune

Résumé : Les étudiants vont découvrir les phases de la lune à l’aide d’observations (pendant un mois) et ils vont être capables de décrire ces phases.

Bienfaits : observer la nature, exercer sa créativité, décrire des objets

Matériel : Un ciel dégagé

Avant l’activité : Le professeur introduit des faits intéressants de la lune (le visage ou le lapin qu’on peut voir, les cratères, la formation de la lune, les effets supposés sur les animaux, les marées, etc.). Il explique aussi la rotation de la lune autour de la terre et comment cela peut affecter où la lune est situé dans le ciel et à quelle heure.

Description : Chaque nuit pendant un mois, les étudiants observent la lune, faisant des dessins qui ressemblent à ce qu’ils voient. Après, ils associent des mots pour décrire leurs dessins (voyez en dessous).

lune

Après l’activité : Chaque jour, les étudiants partagent où ils ont vu la lune dans le ciel (près de l’horizon à l’est, juste après le coucher du soleil, à 19 h, etc.) et sa forme.

Les arbres en français

Ce n’est pas tous les jours qu’on parle des arbres. Par conséquent, il peut prendre assez longtemps avant qu’un apprenant de la langue sache identifier les arbres en français. Pour vous aider à connaître ce que vous voyez dans une forêt ou dans un parc, voici une liste générale des arbres de forêts tempérées :

  • un cerisier

IMG_20160519_162001

  • un bouleau

birch-tree-1109907_1920

  • un pommier
  • un chêne

oak-1022074_1920

  • un peuplier
  • un frêne
  • un érable

IMG_20160519_091912

  • un hêtre
  • un noisetier
  • un marronnier

ordinary-rosskastanie-55847_1920

  • un noyer
  • un orme
  • une aubépine
  • un saule

willow-265038_1920

  • un sorbier

tree-417520_1920

  • un tilleul
  • une épinette

needles-1005208_1920

  • un pin

IMG_20160416_154928

  • un sapin

tannenzweig-474408_1920

  • un cèdre (ou un thuya)

background-711580_1920

  • un mélèze
  • une pruche

 

Un petit rappel : La plupart des noms des arbres sont masculins. Visitez mon article sur le genre des noms pour plus d’information.