Un regard sur : TV5 Monde

L’existence de TV5 Monde manifeste l’idée qu’il y a d’énormes ressources disponibles pour tout le monde d’apprendre le français.TV5-monde

TV5 monde est une chaîne de télévision internationale qui servit toute la francophonie. Vous pouvez y trouver de l’actualité, des séries, des films, des documentaires, etc.

Il y a aussi le site Internet : http://www.tv5monde.com qui offre tous les services de la chaîne et plus ! Il y a des ressources pour aider les apprenants de la langue française ainsi que les enseignants du français langue étrangère. Vous pouvez également trouver une bibliothèque numérique sur le site offrant les livres classiques de la langue française. Il y a beaucoup d’autres choses à découvrir pour vous-mêmes : des jeux, de la musique, etc.

Alors, rendez-vous sur TV5 Monde pour découvrir la francophonie dans tous ses aspects culturels !

Savoir ou connaître ?

Il peut être difficile pour un apprenant de faire la différence entre les verbes savoir et connaître, surtout si on ne fait pas de distinction dans sa langue maternelle (comme en anglais).

Je vais décrire ce que je trouve d’être quelques différences principales d’usage de ces mots.

savoir-ou-connaitre-en-francais

Savoir

D’abord, c’est toujours savoir quelque chose. Cela peut prendre plusieurs formes :

  • Je sais où il habite.
  • Nous savons que tu es fort.
  • Vous savez déjà ce qui arrive à la fin du film.
  • Ils savent nager.

Notez bien : le verbe savoir est souvent utilisé avec des pronoms (ce que, ce qui, ce dont, où, à quoi, etc.). Notez aussi lorsqu’on utilise un verbe à l’infinitif après savoir, il n’y a pas de préposition entre les deux : ils savent nagertu sais jouer aux échecs, je sais lire.

 

Connaître

On peut connaître quelqu’un, un endroit, ou même quelque chose :

  • Je connais ton cousin. On est des amis depuis longtemps.
  • Mon amie Thérèse connaît bien Paris; elle était ma guide touristique personnelle.
  • Ils connaissent les humeurs de leurs enfants et ils savent qu’ils doivent se coucher.
  • Est-ce que tu connais les livres de cet auteur ?

Notez bien : connaître quelque chose n’est presque jamais utilisé avec un pronom (où, ce que, ce dont, etc.). Il est utilisé pour dire avoir la connaissance générale de… : je connais les films de cet acteur, connaissez-vous le blogue Regard sur le français?, tu connais bien tes droits. Il peut aussi être utilisé comme avoir la conscience intérieure de…, surtout avec les sentiments : Il connaît de mieux en mieux ses réactions et comment les contrôler, nous connaissons la tristesse durant ce moment difficile, je connais moi-même et ce qui me rend heureux.   

 

Devenir conscient des différences entre connaître et savoir est important. La prochaine étape est de noter mentalement lorsque vous entendez ces mots (dans des films, des chansons, avec des gens, etc.) Comme ça, vous allez devenir plus habitué à ces mots et aux différences et vous allez les utiliser plus naturellement. Cela prend de la pratique !

 

Un regard sur : Aujourd’hui l’histoire (émission radio)

Aujourd'hui-l'histoire-radio-canada

Cet article est pour toutes et tous qui adorent s’informer des évènements historiques marquants. Si c’est vous, vous aimeriez l’émission de Radio-Canada : Aujourd’hui l’histoire, qui nous plonge dans le passé. Avec des entrevues avec des politologues, des historiens, ou des experts, Aujourd’hui l’histoire ne transmet pas seulement l’information d’un évènement, mais aussi les sentiments, les réactions et les conséquences qui l’entouraient. L’émission a déjà fait des épisodes sur une variété de sujets, incluant : la guerre froide, la musique des années 1990, la crise d’octobre au Québec, l’accident nucléaire de Tchernobyl, la compagnie Microsoft, et beaucoup plus !

Alors, si vous aimez l’histoire, cette émission radio n’est pas à manquer. Aujourd’hui l’histoire est radiodiffusé du lundi au vendredi à 20 h (heure de l’est). Vous pouvez également écouter les émissions en ligne ici : http://ici.radio-canada.ca/emissions/aujourd_hui_l_histoire/2016-2017/

Un regard sur : Derrière la neige (livre) de Audrey Guiller

« C’est ça! L’hiver, il y a le facteur vent. Et l’été, le coefficient humidex. L’hiver, c’est à cause de l’Arctique. L’été, à cause du Mexique. Ces facteurs, ce sont comme des médailles. Pour te dire que tu as encore plus froid que froid ou encore plus chaud que chaud. Que c’est toujours pire que ce que tu crois : le plaisir dans la douleur! » — Audrey Guiller, Derrière la neige

derrière-la-neige.png

Un aperçu :

Dans Derrière la neige : Les 4 saisons d’une famille française au Québec, publié en 2011, Audrey Guiller raconte, d’une façon humoristique, ses expériences lorsqu’elle et sa famille habitaient à Montréal pendant un an. Le livre est plein d’anecdotes, soulignant surtout les différences entre la vie au Québec et la vie en France.

Mes impressions :

C’est sûr que juste le concept du livre m’a pleinement attiré. J’adore les différences culturelles et les façons diverses dont les gens voient le monde. En plus, c’est un livre comique, et tout le monde a besoin de rire de temps en temps.

C’est intéressant de voir les éléments que l’auteur a retenus comme choc culturel. Parfois, c’est des aspects plutôt nord-américains (et pas juste québécois en particulier). Ça m’a fait découvrir les différences dont je n’étais pas au courant de l’Europe et l’Amérique du Nord (il n’y a pas de moustiquaires en France ou quoi?). D’autres différences viennent spécifiquement du Québec (comme « bienvenue » pour « de rien », ou la voiture de St-Hubert…). C’était intéressant de comparer mes expériences avec la culture québécoise avec celles de cette famille française.

C’est sûr que le livre contient quelques généralisations afin de favoriser l’humour, mais en tout, c’est très amusant de découvrir les petits incidents, malentendus, etc.

En tout, c’est une bonne lecture légère et amusante qui nous fait découvrir un peu plus le monde.

Vous pouvez trouver le livre sur Amazon ici (lien affilié) : Derrière la neige – Les 4 saisons d’une famille française au Québec 

Expression : Être dans la lune

— Est-ce que vous connaissez la réponse?

— Hein, quoi? C’est quoi la question?

— Arrêtez d’être dans la lune et concentrez-vous sur vos études.

— Excusez-moi, je suis un peu distrait ces jours-ci…

etre-dans-la-lune-expression.png

Lorsque quelqu’un est « dans la lune », cela veut dire qu’il est distrait, surtout en songeant à autre chose. C’est une bonne expression pour décrire les élèves distraits par leurs pensées qui n’écoutent pas l’enseignant!

Voici une chanson qui pourrait vous aider à mémoriser cette expression: