Un regard sur : Les rescapés (télésérie)

Les rescapés est une série télé qui a été diffusée sur Radio-Canada entre 2010 et 2012. L’histoire de cette série inclut beaucoup de mystère et de suspense, et même un élément de science-fiction : le voyage dans le temps !

Les rescapés

Un aperçu :

Les rescapés commence en 1964 avec l’histoire d’une famille qui est un peu en déséquilibre, surtout entre les générations. Le père, qui s’appelle Gérald Boivin, est inspecteur et il essaie de découvrir la personne qui cause des incendies partout sur l’ile de Montréal. Cependant, l’enquête ne va nulle part et le patron de Gérald le convainc de prendre des vacances. Gérald est en train de partir en voyage avec sa famille lorsqu’un homme mystérieux apparait, prétendument avec de l’information importante sur les incendies. Ils se donnent rendez-vous sur le mont Royal. À minuit, avec un éclair, quelque chose de très inattendu arrive… tout le monde est transporté à l’année 2010 !

La famille doit s’adapter à cette nouvelle réalité, tout en essayant de découvrir ce qui se passe et comment retourner dans leur temps. Et si toute cette histoire de voyage dans le temps avait un lien avec les incendies de 1964 ?

Mes impressions :

Les rescapés est vraiment une bonne série télé ! L’aspect de voyage dans le temps apporte une multitude de sujets intéressants abordés par cette émission : les différences culturelles entre les deux époques, les nouvelles technologies, l’adaptation à une nouvelle réalité, etc. C’est aussi intéressant de noter que la famille venait de 1964, juste au début de la Révolution tranquille au Québec. On voit souvent des références aux différences entre le style de vie des jeunes et leurs parents.

Cette série est tout un mélange de suspense, mystère, musique, religion, crime, nostalgie, changement, famille, noir et blanc et couleur.

Vous pouvez acheter cette série (je la recommande fortement !) sur iTunes ici (lien affilié) :
Les Rescapés, Saison 1 – Les Rescapés
Les Rescapés, Saison 2 – Les Rescapés

Du vocabulaire pour la piscine !

Aimez-vous faire de la natation ? Moi aussi ! Voici un peu de vocabulaire pour vous aider si vous voulez aller à la piscine dans un endroit francophone.

D’abord, le matériel de natation :

1. Un casque de bain/un bonnet de bain

2. Des lunettes (f) de natation

3. Des sandales (f)

casque-de-bain-lunettes-de-natation-sandales

 

4. Un maillot de bain

maillot-de-bain

 

5. Une serviette

serviette

 

6. Un pince-nez

pince-nez

 

7. Des palmes (f)

palmes-natation

 

8. Une planche

planche-natation

 

 

Mais avant d’entrer dans la piscine, le vestiaire !

1. Un vestiaire

vestiaire

 

2. Un cadenas

cadenas

 

3. Un casier

casier

 

 

douche-obligatoire-piscine

 

Maintenant la piscine !

1. Un couloir de nage

couloir-de-nage

 

2. Le bassin

bassin-piscine

 

3. Un sauveteur/une sauveteuse.

sauveteur

 

 

defense-de-plonger

 

 

Des types de nage :

1. La brasse

 

2. Le crawl

 

3. Le papillon

 

4. Le dos/le dos crawlé

 

 

Un regard sur : Six degrés de liberté (roman) de Nicolas Dickner

« Elle accroche son manteau, soupire. Cette journée va ressembler à toutes les précédentes, elle le sent. Travailler huit heures à la quincaillerie. Ranger des vis sur les étagères. Étudier pour un examen de maths… Laver la vaisselle. Laisser passer la semaine. Les semaines. Les mois. S’interroger sur le sens de la vie. Broyer du noir. Lisa mène une vie à l’infinitif. » — Six degrés de liberté 

Un aperçu :

Le livre Six degrés de liberté par Nicolas Dickner, gagnant du prix du Gouverneur général en 2015, est un roman qui suit la vie de deux femmes, Jay et Lisa.

Jay est employée chez une institution gouvernementale. Son travail consiste à détecter des fraudes de cartes de crédit. En fait, cet emploi fait partie de sa sentence criminelle, à cause d’un lien qu’elle avait avec le crime organisé.

Lisa, une adolescente au début du livre, a une vie ordinaire et un peu trop banale d’après elle. Sa vie comme jeune femme est bouleversée lorsque son père commence à perdre sa mémoire. Lisa doit s’occuper de lui, tout en respectant ses autres obligations. Son quotidien commence à être composé de trois mots seulement : école, travail, hôpital. Elle n’a plus de temps pour elle, pour la vie.

Les deux femmes cherchent une raison d’être; elles s’ennuient de ce que la vie leur présente comme réalité. Ce sont leurs agissements sur ce sentiment qui vont faire que leurs deux histoires s’entremêlent : Jay commence à s’occuper, en secret, d’un cas bizarre que la GRC a de la difficulté à résoudre. Lisa, avec l’aide de son meilleur ami Éric qui est un génie de l’informatique, établit un plan de traverser la planète d’une façon, disons, inusitée.

six-degres-de-liberte

Mes impressions :

J’ai trouvé que Six degrés de liberté est un roman plutôt divertissant et surtout une réflexion sur la vie banale. Indirectement, le livre nous conscientise sur le monde de la consommation qui nous entoure, qui nous dévore. Les actions des personnages principaux sont comme des cris de secours afin de sortir du système établi et se sentir plus vivant.

On voit beaucoup d’exemples dans ce livre dans lesquels la réalité dure contraste avec le monde, presque moqueur, de la consommation :

« Robert, qui enfonce le gros bouton rouge, le seul dont il n’a pas oublié la fonction. La télévision s’allume sur une émission du matin. Aujourd’hui on compare à l’aveugle des vinaigres balsamiques. »

Les personnages réfléchissent sur l’état bien implanté de la société de la consommation (les biens, la malbouffe) comme dans cet exemple :

« Tout en fouillant, Jay se demande ce que les gens penseraient de ses propres poubelles. Les déchets ont toujours été un important marqueur de classes sociales… Aujourd’hui, tout le monde craint secrètement de produire des ordures ennuyantes, qui témoigneraient d’une vie plate. »

Honnêtement, c’était difficile pour moi de m’accrocher à ce livre pendant les premiers chapitres. Mais, si la même chose vous arrive, continuez un peu. J’ai remarqué que le livre devenait de plus en plus intéressant et la dernière moitié gardait pleinement mon attention !

Il faut savoir que d’un chapitre à un autre, les évènements sont un peu décalés. C’est peut-être parfois difficile à suivre, mais cela fait partie de l’intrigue; on essaie de comprendre comment les évènements sont connectés. En fait, le roman est un peu comme mettre ensemble des pièces d’un casse-tête.

Un casse-tête divertissant et bien rafraichissant.

Vous pouvez trouver ce livre sur Kobo ici (lien affilié) : Six degrés de liberté

Et sur Amazon ici (lien affilié) : Six degrés de liberté 

Un regard sur : Like-moi! (émission télé)

Like-moi!

Like-moi! est une émission présentant des sketchs humoristiques sur une variété de sujets. L’émission cible surtout les jeunes générations.

Il y a plusieurs personnages récurrents dans la série, incluant Gaby Gravel, une maquilleuse un peu… intense :

http://likemoi.telequebec.tv/episodes/18-episode-18/sketchs/7-gaby-gravel-7-les-coups-de-coeur

 

Vous pouvez trouver d’autres sketchs et les épisodes complets sur le site de l’émission ici : http://likemoi.telequebec.tv

Plusieurs sketchs de Like-moisont aussi sur YouTube.

Également, vous pouvez acheter les saisons sur iTunes ici (liens affiliés) :
Like-moi!, Saison 1 – Like-moi!
Like-moi!, Saison 2 – Like-moi!