Activité pédagogique : Qui est-ce ?

Résumé :  Vous avez peut-être joué à ce jeu lorsque vous étiez petit. C’est un jeu simple, mais efficace pour renforcer les formes de questions… et c’est amusant ! Si vous avez la version jeu de société, deux étudiants peuvent jouer à la fois. Je vous recommande une variation qui peut être jouée avec toute la classe ensemble. Les règles du jeu sont simples : À chacun leur tour, il faut poser une question fermée (qui a une réponse: oui ou non) afin d’identifier une personne. Les questions ressemblent à celles-ci :

  • Est-ce que la personne a les cheveux blonds ?
  • La personne porte-t-elle des lunettes ?
  • Elle porte un chapeau ? 

Vous pouvez voir mon article sur les façons de poser des questions fermées en français : (Comment poser des questions fermées en français).

activite-pedagogique-qui-est-ce

Bienfaits : Les étudiants pratiquent les façons de poser des questions sur les descriptions physiques de personnes, de vêtements et d’accessoires. C’est aussi une bonne activité de révision de vocabulaire.

Avant l’activité : Au début, familiarisez votre classe avec les formes d’interrogation en français et le vocabulaire relié aux vêtements, aux accessoires et aux parties du corps.

Procédure :

Pour cette activité, les élèves peuvent être en équipe, seuls, ou ça peut même être « l’enseignant contre la classe ».

  1. Le professeur choisit un étudiant sans le révéler.
  2. Les étudiants posent une question fermée, à tour de rôle, pour chercher des indices. Encore, ce sont des questions des descriptions physiques : Est-ce un homme ? L’étudiant a-t-il des cheveux longs ? 
  3. Les étudiants essaient de deviner qui est la personne décrite.
  4. Après, le professeur peut choisir un autre étudiant ou il peut être le tour d’un des étudiants de choisir quelqu’un.

Variations :

  • Vous pouvez encourager les étudiants d’essayer différentes formes de questions. Par exemple, vous pouvez jouer une fois avec seulement une forme d’interrogation et ensuite les autres. Vous pouvez également vous concentrer sur une forme que les étudiants utilisent le moins.
  • Une personne hors de la classe peut être choisie si les étudiants vont tous la connaitre. Vous pouvez aussi choisir des personnalités connues.
  • Le professeur peut également distribuer des feuilles avec des images de personnes diverses. Les étudiants peuvent jouer en petits groupes comme cela.
  • Le jeu peut devenir plus compliqué si on choisit plus qu’une personne à la fois. Par exemple, vous avez choisi trois personnes. Les trois portent des lunettes, mais il y en a seulement une qui porte un chapeau. Voici les réponses aux questions posées : Est-ce qu’il y a quelqu’un qui porte un chapeau ?  Oui.  Y a-t-il quelqu’un qui porte des lunettes? Oui (mais ils ne savent pas combien…). Avec cette version, les questions doivent être plus précises afin de bien différencier les gens.

Activité pédagogique: l’imitation de textes écrits

Résumé : Les apprenants écoutent un texte et ils doivent imiter l’action qui se passe.

Bienfaits : 

  • Le professeur peut évaluer si les apprenants ont bien compris le texte.
  • Cette activité incite les élèves à bien écouter pour bien comprendre ce qui se passe.
  • C’est une façon ludique de résumer une partie d’une histoire.
  • Les apprenants créent une image de l’histoire, ce qui peut les aider pour le reste de la lecture.
  • Les apprenants deviennent conscients de leur limite de compréhension, mais ils vivent aussi des moments de succès avec la compréhension.

Matériel : Une partie d’une histoire, un conte, un roman avec de l’action. Un exemple serait la scène de Le passe-muraille dans laquelle Dutilleul joue un tour à son patron afin d’exprimer sa colère.

activite-pedagogique-imitation-en-actions-de-textes-ecrits

Avant l’activité : Au besoin, expliquer aux apprenants les personnages et la scène en général si c’est important pour la compréhension.

Procédure :

  1. Lire le texte à voix haute à une vitesse normale seulement une fois. Les apprenants peuvent prendre des notes s’ils veulent. Une autre option, possiblement plus facile, serait de faire lire le texte par les apprenants eux-mêmes.
  2. Un groupe d’apprenants essaie de reconstituer la scène avec des actions.
  3. Un autre groupe peut l’essayer s’ils ont noté des actions manquantes du premier groupe.
  4. Au besoin, le professeur peut relire le texte après. Les apprenants reprennent des notes et ressaient l’action.

Après l’activité : Le professeur peut continuer à lire le texte, arrêtant de temps en temps pour refaire cette activité.

Si une vidéo de la scène que vous lisez est en ligne (dans un film ou une pièce de théâtre filmée par exemple), vous pouvez jouer la vidéo et notez les différences avec le texte et avec les interprétations des apprenants.

Activité pédagogique : Les phases de la lune

Résumé : Les étudiants vont découvrir les phases de la lune à l’aide d’observations (pendant un mois) et ils vont être capables de décrire ces phases.

Bienfaits : observer la nature, exercer sa créativité, décrire des objets

Matériel : Un ciel dégagé

Avant l’activité : Le professeur introduit des faits intéressants de la lune (le visage ou le lapin qu’on peut voir, les cratères, la formation de la lune, les effets supposés sur les animaux, les marées, etc.). Il explique aussi la rotation de la lune autour de la terre et comment cela peut affecter où la lune est situé dans le ciel et à quelle heure.

Description : Chaque nuit pendant un mois, les étudiants observent la lune, faisant des dessins qui ressemblent à ce qu’ils voient. Après, ils associent des mots pour décrire leurs dessins (voyez en dessous).

lune

Après l’activité : Chaque jour, les étudiants partagent où ils ont vu la lune dans le ciel (près de l’horizon à l’est, juste après le coucher du soleil, à 19 h, etc.) et sa forme.

Activité pédagogique : les régions francophones autour du monde

map-307442_960_720

Résumé : Faire de la recherche et une présentation sur une région francophone.

Bienfaits : L’interaction, l’exploitation de l’information en utilisant des technologies, la recherche efficace, le vivre ensemble, la communication d’information.

Matériel : Ressources informatiques

 

Avant l’activité : Parler aux étudiants des différentes régions francophones du monde. Mentionner les endroits plus connus et moins connus et surprenants (comme Pondichéry en Inde!).

Description : En groupe, les étudiants choisissent une région francophone. Ensuite ils font de la recherche sur Internet, prenant note d’information importante que le professeur aurait spécifiée (comme le climat, la population, des endroits touristiques, un fait surprenant, etc.).

Pour la présentation, les étudiants deviennent des représentants de leur région en créant des « kiosques d’information ». Quelques élèves de chaque groupe à la fois visitent les autres kiosques. Les élèves peuvent préparer des questions avant l’activité pour les autres groupes.

Après l’activité : La classe peut marquer toutes leurs régions sur une grande carte du monde.

Activité pédagogique: Les élections

Votez!

Notez bien : J’utilise les élections au Canada comme exemple, mais cette activité peut facilement être adaptée.

Résumé : Exécuter des élections afin que les élèves connaissent mieux le processus.

Bienfaits : L’interaction, l’exploitation de l’information en utilisant des technologies, la recherche efficace, la citoyenneté, le jugement critique.

Matériel : Ressources informatiques, des « bulletins de vote ».

 

ballot-woman

 

Avant l’activité : Discuter avec les élèves les élections, ce qu’ils savent déjà, la date des prochaines élections, etc.

Description : En groupe, les étudiants font de la recherche sur un parti politique avec l’aide d’Internet. Par exemple, au Canada, chaque groupe peut faire de la recherche sur un  des 5 partis fédéraux principaux. Vous pouvez donner des éléments déterminés à trouver comme les positions sur l’environnement, l’économie, l’éducation et tous les autres enjeux majeurs.

Après, les membres de chaque groupe choisissent « le chef » du parti.

Ensuite, les 5 chefs font un débat qui inclut des questions de l’auditoire. Les élèves peuvent préparer leurs questions auparavant.

Finalement, tout le monde vote pour le parti qui les intéresse le plus. Les élèves sont libres de voter pour qui ils veulent, même s’ils ont fait de la recherche sur un seul parti.

Après l’activité : La classe choisit des enjeux qui semblent les plus importants et en discute.