La journée des Patriotes

drapeau_des_patriotes_avec_patriote
Le drapeau des Patriotes

La journée des Patriotes existe depuis 2003 au Québec. C’est un jour férié qui tombe sur le lundi avant le 25 mai. Il a été créé afin de se souvenir des Patriotes qui se sont battus pour un gouvernement plus démocratique au Bas-Canada (une grande partie de la terre peuplée du Québec aujourd’hui). Cette lutte des Patriotes, aussi appelée les rébellions de 1837-38, reste dans la mémoire collective comme une revendication pour les droits du peuple canadien-français.

J’ai fait un petit résumé de cet évènement historique. La source de cette information est : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rébellion_des_Patriotes.

Avant les rébellions

En 1837, le Bas-Canada était une colonie contrôlée par les Britanniques (depuis la conquête en 1759). Il avait une assemblée législative élue; cependant, le gouverneur colonial de la Grande-Bretagne avait le pouvoir sur l’exécutif. Il pouvait alors arrêter n’importe quelle loi votée, choisir les membres de l’exécutif et même influencer les élections. Cela a causé des tensions au Bas-Canada, qui était majoritairement canadien-français.

L’assemblée, majoritairement des membres du Parti patriote avec Louis-Joseph Papineau à la tête, dépose 92 résolutions exigeant un gouvernement responsable, dans lequel l’exécutif serait choisi par le peuple. Le gouvernement britannique envoie une réponse : les 10 résolutions de Russell, qui refusent catégoriquement les 92 résolutions et proposent même un contrôle britannique du budget de la colonie. Les rébellions commenceraient ensuite pour protester.

Le conflit débute…

Les rébellions étaient en fait de nombreuses batailles, surtout dans la région autour de Montréal et près de la rivière Richelieu. Les deux côtés ont gagné des combats, mais les Britanniques prenaient le dessus. Papineau et d’autres Patriotes se sont enfuis aux États-Unis. Robert Nelson, aussi réfugié aux États-Unis, écrit avec d’autres partisans une déclaration d’indépendance du Bas-Canada. Cette déclaration contient des notions assez progressistes comme les droits pour personnes autochtones, la séparation de l’église et l’état et la liberté de la presse. D’autres batailles se produisent près de la frontière des États-Unis. À la fin, les soldats britanniques repoussent les derniers Patriotes et gagnent la dernière bataille. Des centaines de Patriotes sont pendus ou exilés ensuite.

Et après?

Après les rébellions, le gouverneur britannique Lord Durham décide de réunir le Bas-Canada avec le Haut-Canada (région sud de l’Ontario, peuplé majoritairement par des colons anglais à l’époque). Cela crée le Canada-Uni, aussi appelé la Province du Canada. Cette décision a eu pour objectif de réduire l’autonomie des Canadiens français. Auparavant, ils étaient grandement majoritaires au Bas-Canada; cependant, au Canada-Uni, ils avaient le même poids que les Canadiens anglais, qui avaient une population semblable. Lord Durham voulait essentiellement assimiler les Canadiens français afin de réduire le risque de conflit.

Le Québec a, par la suite, regagné un peu d’autonomie lors de la création du Canada en 1867 et dans la deuxième moitié du 20e siècle. Le débat continue à ce jour concernant la création d’un pays francophone souverain en Amérique du Nord, ce qui rappelle le même désir pendant la lutte des Patriotes.

On voit toujours le drapeau des Patriotes au Québec. Je l’ai déjà vu plusieurs fois dans la région de Montréal et même en Gaspésie. Considérant ceci et le fait que le gouvernement a décidé de commémorer les Patriotes chaque année, c’est évident que cet évènement de l’histoire reste important pour le Québec.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s