Les verbes en français : les temps et les conjugaisons

Lorsqu’on conjugue un verbe, on indique son temps (présent, passé, futur, etc.). En français, il existe des temps simples et des temps composés. Les temps simples sont faits seulement avec le verbe principal :

  • Vous chantez (présent)

Les temps composés sont faits avec deux verbes (avoir ou être et le verbe principal) :

  • Vous avez chanté (passé composé)

D’ailleurs, l’article sur ce lien va vous aider à savoir quand utiliser l’auxiliaire avoir ou être.

Il existe trois groupes majeurs de verbes dits « réguliers » parce que, selon leur terminaison, ils se conjuguent toujours de la même façon. (Ça simplifie beaucoup les choses !) Voici les trois groupes et des exemples pour chacun :

ER : manger, penser, commencer, appeler, parler, demander, jouer…

IR : finir, accomplir, choisir, réussir, réfléchir…

RE : rendre, attendre, descendre, répondre, perdre, vendre…

Je vous présente ici les conjugaisons des temps du verbe en français. J’utilise les verbes parler, choisir et attendre afin d’illustrer les conjugaisons des trois types de verbes réguliers. Pour la conjugaison, il faut d’habitude changer la terminaison du verbe. Je vais l’indiquer en gras.

J’inclus aussi les verbes avoirêtre et aller parce qu’ils sont des verbes irréguliers qui sont très importants en français.

C’est aussi important de savoir que les verbes qui ont un ou un c avant les terminaisons ER, IR, ou RE (manger, commencer, etc.) change en ge et ç, respectivement, avant de rajouter des terminaisons qui commencent par un o ou un a. Par exemple: Nous commençons, on mangeait… Ceci est fait afin de garder le son original de la lettre.

verbes-temps-et-conjugaisons

 

Je commence par les temps simples :

Le présent

Le présent indique des actions qui se passent dans le moment actuel ou des habitudes.

  • La plante pousse lentement.
  • Je prends l’autobus chaque jour pendant l’hiver.

present-verbes


Le futur simple

Ce temps indique une action à l’avenir.

  • Marie et Julie prendront l’appartement en face au début de juillet.
  • Vous ne regretterez pas votre choix.

Pour la conjugaison du futur simple des verbes réguliers, notez qu’on garde l’infinitif (avec les terminaisons originales) et on ajoute -ai, -as, -a, -ons, -ez, -ont, selon le sujet. NB : les verbes RE perdent le e à la fin avant d’ajouter la terminaison.

futur-simple-verbes


Le conditionnel

On utilise le conditionnel pour des actions qui peuvent arriver, mais en fonction d’un autre élément.

  • Si je connaissais le chemin, j’irais chez ma tante.
  • Mon amie écrirait un livre si elle n’était pas trop occupée.

Le conditionnel est aussi utilisé afin de faire une demande plus polie :

  • Pourriez-vous m’aider ?
  • Est-ce que tu voudrais aller au cinéma avec moi ce soir ?

On peut aussi conjuguer le verbe aimer au conditionnel afin de lui donner un sens similaire à vouloir.

  • Aimeraient-ils un sauté aux légumes ce soir ?
  • J’aimerais habiter dans une petite ville.

Le conditionnel peut également être vu dans l’actualité lorsqu’une nouvelle sort qui est difficile à confirmer comme vérité absolue ou qui est au sujet d’une éventualité qui n’est pas encore arrivée, mais qui arrivera probablement si rien ne change.

  • M. Bilodeau serait candidat aux prochaines élections.
  • La ville atteindrait sa cible en matière de réduction de pollution atmosphérique.

La conjugaison du conditionnel est en fait similaire à celle du futur simple; on garde l’infinitif, mais cette fois on ajoute un peu plus : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.

conditionnel-verbes


L’imparfait

L’imparfait indique des actions dans le passé qui se fait pendant un certain temps imprécis (le début et la fin de l’action ne sont pas clairs).

  • Pendant la nuit, j’entendais des gens monter et descendre l’escalier.

Il est aussi utilisé pour les descriptions (d’un lieu, d’une scène, etc.) dans le passé.

  • Il faisait très beau. Les feuilles tremblaient doucement dans le vent. Le ciel était un bleu extraordinaire.

Des habitudes dans le passé utilisent aussi l’imparfait.

  • Je dessinais chaque jour quand j’étais adolescent.

L’imparfait est également vu lorsqu’on introduit le conditionnel. Il est utilisé pour le verbe dans la partie si, qui peut avoir un impact sur l’action au conditionnel (décrit en détail au-dessus).

  • S’il ne faisait pas froid, je ferais du vélo.
  • S’il laissait la plante à l’extérieur, elle gèlerait !

Pour la conjugaison des verbes réguliers, on prend la forme avec nous au présent et on enlève le -ons. Ensuite, on ajoute les mêmes terminaisons que le conditionnel.

imparfait-verbes


Le passé simple

Le passé simple est un temps utilisé plutôt dans des œuvres de littérature et rarement à l’oral (peut-être si quelqu’un narre un conte).

  • Marie et Anne décidèrent de quitter leurs emplois ennuyeux; elles choisirent la liberté. Marie coupa sa carte d’employé.

passe-simple-verbes


Le subjonctif

Le subjonctif est en fait un mode du verbe. On l’utilise lorsqu’on exprime des vœux, des craintes, des doutes, des regrets, des souhaits, de la nécessité, du contentement… (beaucoup d’émotions !)

  • Je suis content que tu sois là !
  • Elle veut qu’il l’attende à la gare.
  • Il faut que vous compreniez le subjonctif.

Comme on voit dans les exemples, le subjonctif se forme comme ceci :

nomverbe (vouloir, être content, regretter, être nécessaire, etc.)-quenomsubjonctif-…

Le subjonctif peut être un peu plus complexe, donc je vais faire un article dans lequel je me concentre uniquement sur ce mode du verbe. Mais ce que j’écris ici donne quand même une bonne idée afin de commencer à connaitre l’usage de ce mode.

Voici sa conjugaison. Pour les verbes réguliers, notez qu’on prend la forme au présent avec nous, on enlève le -ons et on ajoute -e, -es, -e, -ions, -iez, -ent :

subjonctif-verbes


Maintenant les temps composés ! Notez que la plupart des temps composés indiquent un temps d’antérieur (dans le passé ou avant une autre action).

Pour ces temps, j’ai mis l’auxiliaire et la terminaison des verbes réguliers en gras.

Le passé composé

Ce temps est pour les actions claires et précises dans le passé

  • Il a coupé les ognons.
  • J’ai choisi un bon livre à lire.
  • Vous êtes allés au parc.
  • Elles ont écrit à leurs cousins.

Comme vous pouvez voir dans le tableau, on utilise avoir ou être, conjugué comme au présent, pour l’auxiliaire du passé composé (savoir quand choisir l’auxiliaire avoir ou être.). La terminaison des verbes réguliers sont les suivants : ER = é, IR = i, RE = u.

passe-compose-temps-des-verbes


Le plus-que-parfait

Le plus-que-parfait est pour les actions dans le passé qui se passent avant d’autres actions dans le passé.

  • Elle a eu le temps d’aller au cinéma parce qu’elle avait fini tous ses devoirs.
  • J’avais déjà mangé toute la pizza quand il est rentré.
  • Elle a lu le livre que je lui avais donné.

Pour le plus-que-parfait, il faut conjuguer l’auxiliaire comme à l’imparfait (voir en haut) et mettre les mêmes terminaisons sur les verbes comme pour le passé composé.

plus-que-parfait-verbes


Le futur antérieur

Ce temps marque une action qui doit se compléter avant qu’une action dans le futur puisse se passer ou avant un temps précis.

  • Lorsque mon cours sera fini, j’irai chez toi.
  • Il aura lu le livre avant la fin du mois.

On conjugue en futur antérieur en mettant l’auxiliaire au temps de futur simple (voir en haut) et en terminant les verbes comme au passé composé.

futur-anterieur-verbes


Le conditionnel passé

Le conditionnel passé est utilisé dans les mêmes situations que le conditionnel présent (voir en haut), mais cette fois lorsque l’action dont on parle se situe dans le passé. Cela donne le sens que ce n’est pas possible de faire l’action maintenant, c’était seulement possible avant.

  • Si j’avais étudié, j’aurais eu une bonne note.
  • Ils auraient pu vous aider.
  • C’est dommage que vous soyez resté à la maison,vous auriez aimé la pièce de théâtre.

Le conditionnel passé se compose d’être ou d’avoir comme auxiliaire conjugué au conditionnel présent et le verbe principal avec la même terminaison qu’au passé composé (voir en haut).

conditionnel-passe-verbes


Le subjonctif passé

On a vu le subjonctif en haut, maintenant c’est le subjonctif passé. C’est pour les mêmes situations, mais pour des actions dans le passé.

  • Je suis content que tu sois venu hier soir.
  • Il regrettait qu’il n’ait pas eu l’occasion de lui parler.
  • Elle doute qu’ils aient signé la lettre.

On forme le subjonctif passé en mettant l’auxiliaire (avoir ou être) au subjonctif, et le verbe principal avec la terminaison du passé composé.

subjonctif-passe-verbes


Le futur proche

Ce temps est un peu différent comparativement aux autres temps composés; cette fois, c’est pour indiquer l’avenir. Le futur proche a en fait un sens qui ressemble beaucoup à celui du futur simple (voir en haut). Cependant, le futur proche est généralement utilisé pour des actions qui sont plus certaines ou plus dans l’immédiat (dans quelques secondes ou minutes). Le futur simple est aussi parfois considéré comme plus soutenu que le futur proche.

  • Je suis épuisé. Je vais prendre une journée de congé demain.
  • Attention ! Ils vont jeter de l’eau sur nous !
  • Elle va lire dehors dans son hamac pendant quelques heures.

Le futur proche se forme avec le verbe aller conjugué comme au présent (voir en haut) et le verbe à l’infinitif après.

futur-proche-verbes


Ce sont les temps du verbe qu’on voit ou qu’on entend quotidiennement en français. Il existe quelques autres temps (subjonctif imparfait, subjonctif plus que parfait, passé antérieur, etc.), mais ce sont (ou étaient) des temps plutôt littéraires qu’on voit beaucoup moins souvent. On peut souvent deviner leur forme et leur usage basé sur ce qu’on connait des temps du verbe mentionnés dans cet article.

Je vous recommande une excellente ressource bien connue qui fournit des listes et des tableaux des conjugaisons du verbe : Le Bescherelle (À trouver sur Amazon ici : L’Art De Conjuguer- Bescherelle). C’est un petit livre qui vous aidera énormément avec les conjugaisons, surtout les conjugaisons irrégulières.

Quelques-uns de ces temps peuvent toujours être difficiles à différencier d’un à l’autre. Je vais écrire quelques articles un peu plus détaillés sur les temps du verbe qui causent les plus de problèmes.

Afin de vous aider à mieux mémoriser ces temps et leurs contextes, je vous recommande de commencer à reconnaitre les temps utilisés lorsque vous lisez un texte en français. De cette façon, vous allez devenir de plus en plus conscient des formes des conjugaisons et des conditions dans lesquelles on les utilise.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s