Un regard sur : Chanson douce (roman)

« Elles se mettent sur la pointe des pieds. Essaient de distinguer ce qui se passe derrière le cordon de police, à l’intérieur de l’ambulance qui démarre toutes sirènes hurlantes. Elles se murmurent des informations à l’oreille. Déjà, la rumeur court. Il est arrivé malheur aux enfants. » — Chanson douce 

Chanson douce est un roman de Leïla Slimani publié en 2016. L’auteure a gagné le prix Goncourt de la même année pour cette œuvre.  

Un aperçu :

On apprend dès les premières lignes le crime commis qui est au centre de l’histoire : des enfants ont été tués par leur nounou.  

Ensuite, on est amené dans les années et les mois précédant cette tragédie : les problèmes qu’ont les parents, Myriam et Paul, après la naissance de leurs enfants, l’embauche de la nounou, Louise, et les hauts et les bas de la relation entre les parents et la gardienne. 

« Ils ont fait semblant, ils ont lutté. Dans les mois qui ont suivi la naissance de Mila, la vie est devenue une comédie un peu pathétique. Myriam cachait ses cernes et sa mélancolie. » — Chanson douce 

« Bien sûr, il suffirait d’y mettre fin, de tout arrêter là. Mais Louise a les clés de chez eux, elle sait tout, elle s’est incrustée dans leur vie si profondément qu’elle semble maintenant impossible à déloger. » — Chanson douce 

On apprend aussi de plus en plus sur le passé de Louise, sa vie familiale, ses problèmes financiers et sa solitude.  

Petit à petit, on commence à saisir les circonstances qui amènent au crime incompréhensible.  

Mes impressions :

Je trouve que l’attrait principal de ce roman est la façon dont la vie personnelle des personnages nous est présentée. On apprend sur leurs peurs, leurs idéaux, leurs attentes. 

Les parents, par exemple, nourrissent le rêve d’avoir une vie confortable, divertissant, sans rien sacrifier. 

« Le soir, quand Myriam rentre chez elle, elle trouve le diner prêt. Les enfants sont calmes et peignés. Louise suscite et comble les fantasmes de famille idéale que Myriam a honte de nourrir. » — Chanson douce 

Louise semble, au début, être une nounou parfaite. On a de la difficulté à croire qu’elle va un jour tuer les enfants. Cela ajoute à l’intrigue ; on veut savoir comment le rêve est devenu un cauchemar terrible. 

En somme, c’est une lecture fascinante que j’ai absolument adorée. Je vous recommande fortement ce roman ! 

Où trouver :

Vous pouvez acheter ce livre ici (lien affilié) : Chanson douce 

Il y a un film maintenant !

Louez le film sur Apple ici (lien affilié) : Chanson Douce

Je vous suggère également : 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s