Activité pédagogique : Des débuts d’histoires

Voici une activité simple pour faire écrire (ou parler !) les apprenants. 

Choisissez un début d’histoire et dites aux élèves de la continuer. Les apprenants peuvent écrire la suite ou ils peuvent créer une suite à l’oral. Par exemple, chaque apprenant peut donner une phrase à la fois. Ceci pourrait aussi être fait à l’écrit en échangeant les feuilles après chaque phrase.

Voici quelques débuts d’histoires :

  • La vie ne sera plus comme avant. 
  • Ils ont rapidement appelé la police, mais ils n’étaient pas rassurés par ce qu’ils entendaient à l’autre bout du fil.
  • Elle a enfin trouvé une façon de s’échapper.
  • Ils ont dû refuser le prix à cause du scandale. 
  • Je me suis réveillé complètement sourd !
  • Il n’était plus permis de sortir dans les rues.
  • Le bateau allait affronter la plus grande vague jamais vue.
  • Des billets d’argent tombaient du ciel !
  • Le chantier vide cachait un terrible secret.
  • On annonce -5 degrés, au beau milieu de l’été !
  • On aurait dû arriver à destination il y a 3 jours, mais on ne s’attendait pas à… 
  • L’animateur à la télévision est parti en courant !
  • Elle ne connaissait pas les risques de ce médicament expérimental.
  • Ils n’auraient jamais dû aller au centre commercial.
  • Ça fait 7 jours qu’il ne dort plus !
  • Je me suis réveillée 15 ans dans le passé !
  • Ma voiture autonome a soudainement changé son itinéraire et je ne pouvais pas contrôler ses mouvements.
  • Il ne savait pas que son nouvel ordinateur l’espionnait.
  • Après avoir passé 30 ans chez lui, il est enfin sorti de la maison.
  • L’extraterrestre était choqué de voir que l’humain mangeait un animal.
  • J’étais déçue de sa décision, donc je l’ai tué.
  • Le feu se propage trop vite. Il faut fuir !
  • Il visitera la ville sous-marine demain.
  • Qui aurait cru que son prénom mènerait à cette situation si absurde !
  • Elle sera la première personne à poser le pied sur Mars.
  • La fleur géante l’a avalé et il se trouvait maintenant dans un monde parallèle.
  • Les riches étaient tous obligés de partager leur fortune avec les pauvres du pays.
  • Cette téléréalité est devenue un peu trop réelle. 

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s