Un regard sur : La journée d’un journaliste américain en 2890 (nouvelle de Jules Verne)

« Outre son téléphone, chaque reporter a devant lui une série de commutateurs, permettant d’établir la communication avec telle ou telle ligne téléphotique. Les abonnés ont donc non seulement le récit, mais la vue des événements, obtenue par la photographie intensive. » – La journée d’un journaliste américain

La journée d’un journaliste américain en 2890 est une nouvelle littéraire de Jules Verne qui a été publiée en 1889. Notez qu’on voit parfois le titre avec l’année 2889

Un aperçu :

Cette histoire nous transporte à la fin du 29e siècle. On assiste à une journée dans la vie de Francis Bennet, le directeur du journal Earth-Herald, qui est une entreprise énorme et très prospère. 

On apprend un peu sur comment marche le journal dans ce monde futur : 

  • La transmission de nouvelles personnalisée 
  • La publicité par les nuages 
  • La communication avec les autres planètes 
  • L’influence politique du journal 

On apprend aussi certaines choses par rapport à la vie quotidienne de cette époque comme la cuisine et le transport.  

« Ces tubes sous-marins, par lesquels on venait d’Europe en 295 minutes, étaient préférables aux aérotrains, qui ne faisaient que 1000 kilomètres à l’heure. » – La journée d’un journaliste américain

Mes impressions :

C’est intéressant de faire des comparaisons entre ce que Jules Verne a imaginé pour un avenir lointain et la réalité d’aujourd’hui.  

Par exemple, pour ce monde du futur, il y a eu une augmentation de l’espérance de vie, mais sous-estimée par rapport à ce qu’on vit aujourd’hui.  

« Très heureusement, les hommes d’aujourd’hui sont de constitution plus robuste, grâce aux progrès de l’hygiène et de la gymnastique, qui de trente-sept ans a fait monter à cinquante-huit la moyenne de la vie humaine. » – La journée d’un journaliste américain

Les appels vidéo sont possibles, mais apparemment pas depuis longtemps : 

« Si, depuis tant d’années, on transmet la parole par des courants électriques, c’est d’hier seulement que l’on peut aussi transmettre l’image. » – La journée d’un journaliste américain

Il y a une réorganisation politique intéressante : 

« Le Royaume-Uni, le Canada et la Nouvelle-Bretagne sont aux Américains, les Indes sont aux Russes, l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont à elles-mêmes ! De tout ce qui fut autrefois l’Angleterre, que nous reste-t-il ?… Plus rien ! » – La journée d’un journaliste américain

« Universal-City, la capitale actuelle des États-Unis des deux Amériques » – La journée d’un journaliste américain

Le progrès est toujours limité par la mort… 

« – Mort ? 

– Aussi mort qu’on peut l’être ! 

– Pouvez-vous dire depuis quand ? 

– Depuis quand ? répondit le docteur Sam. Mais depuis qu’il a eu la fâcheuse idée de se faire congeler par amour pour la science… » – La journée d’un journaliste américain

La journée d’un journaliste américain en 2890 est une bonne lecture légère et rapide pour se divertir.  

Où trouver :

On peut télécharger cette nouvelle gratuitement ici : https://www.ebooksgratuits.com/details.php?book=628 

Je vous suggère également :

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s