Un regard sur : Voyage au centre de la Terre (roman de Jules Verne)

« Rien ne pourrait l’arrêter ! Un géologue si déterminé ! Il partirait quand même, malgré tout, en dépit de tout ! Et il m’emmènerait avec lui, et nous n’en reviendrions pas ! Jamais ! Jamais ! » — Voyage au centre de la Terre 

Voyage au centre de la Terre est un roman de l’écrivain d’aventures célèbre Jules Verne. Il a été publié en 1864.  

Un aperçu :

Après avoir trouvé un texte bizarre dans un livre, le professeur Lidenbrock décide de faire une expédition singulière : explorer le sous-sol terrestre jusqu’au centre de la Terre ! 

Le Professeur commence sa descente par la voie d’un volcan éteint en Islande. Il est accompagné par Axel, son neveu et le narrateur du livre, et Hans, un guide islandais.  

Aux intérieurs profonds de la Terre, ils font des découvertes qui ébranlent des théories contemporaines sur ce qui se passe en dessous de la croute terrestre.  

« Certains souffles arrivaient jusqu’à nous. Quelle cause les produisait ? À quelle agitation atmosphérique attribuer leur origine ? » — Voyage au centre de la Terre 

« … mais il s’agissait ici de champignons blancs, hauts de trente à quarante pieds… » — Voyage au centre de la Terre 

Mais le voyage n’est pas sans danger ! 

« Oui ! perdu à une profondeur qui me semblait incommensurable ! Ces trente lieues d’écorce terrestre pesaient sur mes épaules d’un poids épouvantable ! Je me sentais écrasé. » — Voyage au centre de la Terre 

Découvrez ce livre d'aventures célèbre de Jules Verne : Voyage au centre de la Terre

Mes impressions :

D’habitude, ce type de livre me prend des semaines à lire ; mais l’aventure qui y est présentée m’intriguait à tel point que je l’ai lu en quelques jours ! Le roman a un bon rythme et j’avais hâte de voir ce que les aventuriers allaient découvrir au centre de la Terre.  

En plus, le roman nous fait visiter l’Islande du 19e siècle pendant une bonne partie du livre.  

Une chose qui m’a surpris, c’était de trouver un extrait sur la surconsommation de ressources pendant un des passages :  

« Ainsi se formèrent ces immenses couches de charbon qu’une consommation excessive doit, pourtant, épuiser en moins de trois siècles, si les peuples industriels n’y prennent garde. » — Voyage au centre de la Terre 

Si vous n’avez pas encore lu de livre de Jules Verne, Voyage au centre de la Terre serait un bon début ! 

Où trouver :

Téléchargez ce livre gratuitement sur le site de TV5 Monde ici : Voyage au centre de la Terre — Jules Verne 

Je vous suggère également :

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s