Activité pédagogique : Écrire un fait divers

Résumé : Les apprenants regardent et analysent plusieurs faits divers, puis ils imaginent et écrivent leur propre fait divers!

Objectifs : production écrite, du vocabulaire associé aux crimes et à l’actualité

Matériel : 

Des exemples de faits divers. Voici quelques sites où on peut en trouver :

Avant l’activité :

Révisez avec les apprenants ce que c’est un fait divers et du vocabulaire qu’on peut y trouver. Par exemple :

  • un vol
  • un suspect
  • un blessé
  • un incendie
  • une enquête
  • un coup de feu
  • une fuite
  • une condamnation
  • une incarcération
  • un enlèvement

Le déroulement :

D’abord, regardez quelques titres de faits divers ensemble. Posez des questions sur le vocabulaire. En groupe, choisissez un des faits divers et lisez-le ensemble (un paragraphe par apprenant, par exemple) en corrigeant la prononciation et en regardant le vocabulaire.

Maintenant les apprenants choisissent un fait divers au hasard, le lisent et le présentent aux autres.

Établissez ensemble la différence entre la chronologie des évènements et la façon dont ils sont présentés dans le fait divers. Notez surtout que les évènements sont rarement décrits en ordre chronologique et c’est surtout la chose la plus surprenante ou intrigante qui est présentée d’abord.

Maintenant, donnez quelques titres de vrais faits divers (ou imaginés) aux apprenants. Sans savoir ce qui s’est vraiment produit, les apprenants imaginent et écrivent le texte du fait divers en utilisant le même style vu ensemble avant.

Voici quelques exemples :

  • Un piéton gravement blessé dans un accident.
  • Résidence cossue gravement endommagée.
  • Mystérieuse noyade hier soir à l’extérieur de la ville.
  • Elle poursuit la compagnie de livraison après avoir été volée.
  • Deux serpents trouvés au centre-ville.
  • Un accident de tricot mène à trois blessés.
  • Deux voleurs facilement trouvés par la police.
  • Elle trouve 5000 $ dans son compte bancaire.

Après, les apprenants partagent leur texte avec les autres! Ils peuvent, par exemple, faire des échanges et aider à corriger le texte qu’ils lisent.

Variation :

Vous pouvez donner le titre d’un fait divers et les élèves vont imaginer en groupe les évènements. À tour de rôle, les apprenants donnent une phrase à l’oral pour compléter le fait divers! Ceci peut aussi être fait à l’écrit : chaque apprenant (ou petit groupe d’apprenants) a un titre, écrit une phrase, puis passe la feuille à un autre qui va écrire la prochaine phrase.

Activité complémentaire :

Voici un site de quelques crimes célèbres au Québec : https://www.patrimoine.sq.gouv.qc.ca/Thematique/Crimes-celebres-001 . Chaque apprenant peut avoir un crime à lire et après le résumer pour les autres.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s