Tu ou Vous ?

Avez-vous déjà été dans une situation où vous ne saviez pas si vous deviez dire tu ou vous à quelqu’un ? Moi, oui ! Ça arrive même aux francophones ! 

D’abord, les bases :

Si vous ne saviez pas déjà, il y a deux façons de vous adresser à quelqu’un utilisant les pronoms de la deuxième personne : tu et vous 

Il y a même deux verbes précis pour cette réalité. 

Quand on utilise le pronom tu pour quelqu’un, le verbe est tutoyer « On se tutoie ? » 

Quand on utilise le pronom vous quand on s’adresse à quelqu’un, le verbe est vouvoyer

Lorsque vous parlez à un groupe de personnes (deuxième personne au pluriel), c’est toujours vous que vous allez utiliser.  

Mais quand vous parlez seulement à une personne, comment savoir s’il faut la tutoyer ou la vouvoyer ? 

Les règles sociales :

Il y a quelques questions qu’on peut se poser pour bien savoir si vous devriez utiliser vous ou tu 

  • Est-ce qu’il y a une hiérarchie entre vous et la personne (une patronne, un gérant, un superviseur, etc.) ? 
  • Est-ce que c’est un inconnu (et va probablement rester un inconnu) ? 
  • Est-ce que la personne est très âgée ? 
  • Est-ce que la personne est en rôle d’autorité (un professeur, un policier, une juge, etc.) ? 
  • Est-ce que la personne vous offre un service (un serveur, une réceptionniste, etc.) ? 

Si vous répondez oui à une de ces questions, vous allez probablement vouvoyer la personne. 

Il y a une autre façon beaucoup plus simple de savoir : si vous allez appeler la personne Madame ou Monsieur, il y a de fortes chances qu’il faut la vouvoyer ! 

Donc les situations informelles où vous allez tutoyer la personne incluent : 

  • Entre amis, des connaissances.
  • Avec des collègues.
  • Entre des camarades de classe.
  • Avec sa famille.

Bref, c’est une question de formalité : Si la situation est plutôt familière (comme entre des amis), on utilise tu

Si, par contre, la situation est plus formelle, ça va être vous qu’on va utiliser.  

Le vouvoiement crée une distance entre vous et la personne et montre du respect. 

Quelques précisions :

Ça peut dépendre de la personnalité de la personne. Il y a des gens qui trouvent le vouvoiement trop formel dans certaines situations et qui préfèrent le tutoiement. 

Souvent, les enfants vouvoient tous les adultes et les adultes tutoient les enfants (comme à l’école par exemple). Il n’est pas commun que les enfants vouvoiement leurs parents, mais ça existe dans certaines familles ! 

Les règles sociales pour le tutoiement et le vouvoiement sont plus ou moins les mêmes partout dans la francophonie, mais certaines régions ont le « tutoiement facile ». Ça veut dire que les gens se sentent à l’aise de passer au tutoiement dans des situations qui ne sont pas très formelles. C’est le cas au Québec, par exemple. 

Les gens se tutoiement souvent sur Internet, peut-être parce qu’ils se sentent comme des pairs, même s’ils ne se connaissent pas personnellement. Le vouvoiement est aussi possible. Encore, ça peut dépendre de la personnalité de la personne et le contexte. 

Et vous ?

Avez-vous déjà vécu des situations dans lesquelles vous ne saviez pas si c’était mieux de vouvoyer et tutoyer quelqu’un ? Qu’est-ce qui est arrivé ? Laissez un commentaire ! 

La version vidéo :

Je vous suggère également :

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s