Activité pédagogique : un débat formel en français

Un débat formel est une bonne façon de faire parler les apprenants sur des sujets qui les intéressent et qui les motivent.

Les sujets pour un débat peuvent varier. Ils peuvent être inoffensifs, basés sur des préférences (les chiens ou les chats, une petite ville ou une grande ville, livre ou film, etc.).

Les débats peuvent être inspirés de l’actualité, prenant une forme un peu plus sérieuse et complexe (légaliser ou non la marijuana, un revenu minimum pour tout le monde…).

On peut aussi faire des débats sur des sujets qui nécessitent un peu de recherche de la part des apprenants (la guerre sur les drogues a-t-elle des effets plus positifs que négatifs ? Une meilleure qualité de vie dans un pays ou un autre ?).

Et pourquoi pas demander directement aux apprenants les sujets qui les intéressent ?

Il faut préciser qu’il n’y a pas de « bonne réponse » pendant un débat. Le but est plutôt de trouver des arguments forts qui sont convaincants. Un bon argument est souvent logique, pertinent et basé sur des faits et des sources fiables. Ce qui donne aussi de la crédibilité à l’orateur est le fait de bien connaitre son sujet.

Préparez un débat en français !

Voici le déroulement d’un débat en classe :

Résumé : Un débat est organisé sur un sujet choisi. Des équipes de « pour » et « contre » du débat préparent leurs arguments et les expliquent, à tour de parole, pendant le débat.

Les bienfaits : Encourager et motiver les élèves de parler en français. Développer la réflexion. Mettre à l’épreuve les opinions. Collaborer. Reconnaitre la différence entre les faits et les opinions. Développer les habiletés de persuasion.

Matériel : Des articles, des livres ou d’Internet afin de chercher des arguments.

Avant l’activité : Le format de débat doit être expliqué (trouvez des exemples dans variations ci-dessous). Il faut bien souligner l’aspect de tour de parole d’un débat parce que les élèves pensent parfois qu’un débat est comme une dispute et qu’ils peuvent parler quand ils veulent.

Présentez le sujet du débat en forme de déclaration affirmative. Par exemple : Les voitures sont bénéfiques pour le bien-être de la société.

Mettez les élèves en équipes de pour et contre. S’il y a beaucoup d’élèves, plusieurs débats peuvent être organisés, sur le même sujet ou sur d’autres sujets. Ce n’est pas grave si les élèves ne sont pas réellement d’accord avec leur côté. Ceci peut en fait devenir une expérience enrichissante parce que, pour un moment, les élèves doivent abandonner leurs opinions fixes et voir d’autres points de vue.

La procédure : 

  1. La préparation : En équipe, les élèves recherchent le sujet du débat, trouvant des arguments forts de leur côté. L’enseignant peut donner des sources d’information en français (pour que les élèves ne font pas la recherche dans leur langue maternelle). Les élèves devraient également considérer les arguments possibles de l’autre équipe afin d’être capables de bien y répondre. Des introductions et des conclusions qui résument les arguments peuvent aussi être préparées.
  2. Le débat : En suivant le tour de parole du type de débat choisi (voir variations), les élèves présentent leurs arguments et, souvent, répliquent après la présentation d’arguments de l’autre équipe.
  3. Si une période des questions fait partie du débat, elle peut avoir lieu au milieu ou à la fin du débat.
  4. L’auditoire peut participer à un vote à la fin.

Après l’activité : Après tous les débats, les élèves peuvent discuter les types d’arguments qui ont eu le plus d’influence sur eux et des raisons pourquoi.

Variations : 

Vous pouvez être créatif avec le format du débat. Voici un exemple d’un tour de parole où le côté pour commence et termine le débat et un résumé des arguments à la fin :

Le tour de parole d'un débat - exemple

Mais ce format peut facilement être adapté : ajouter une introduction, enlever le résumé à la fin, enlever les réfutations, avoir plus ou moins d’élèves par équipe, etc. Des périodes des questions peuvent aussi être incluses au milieu ou à la fin du débat. Les questions peuvent venir de l’auditoire ou de l’équipe opposante, avec des réponses de l’équipe ciblée. Quelques minutes peuvent aussi être réservées pour un débat « libre » où les équipes peuvent intervenir quand ils veulent.

Le temps de parole peut aussi varier : autour de 1 à 2 minutes pour chaque personne pour des débats courts, autour de 8 minutes pour des débats beaucoup plus développés, ou entre les deux.

Un vote de l’auditoire (les autres élèves) peut augmenter la motivation des élèves parce qu’ils ont un « public » qu’ils doivent convaincre. Un vote fait aussi participer les élèves qui écoutent. Au lieu d’un vote, il peut aussi avoir des juges.

Pour avoir plus de participation, deux élèves peuvent veiller sur le débat dans des rôles de modérateur et chronométreur.

D’autres liens

Voici quelques liens vers de l’information sur plusieurs types de débats avec beaucoup de détails :

http://www.saskinfojustice.ca/sites/default/files/guide-orateurs-format-contre-interrogatoire.pdf

http://www.academia.edu/5358083/Introduction_au_format_de_débat_parlementaire_Britannique_Un_guide_pour_les_débatteurs_francophones_préparé_par 

http://www.commelair.ca/fcde/Coprede.htm

 

Je vous suggère également :

 

Advertisements

Catégories :Activités pédagogiques

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s